Le banquet

from by Acédia

/

lyrics

Nous ne sommes pas
Ce que nous voulons être.
Nous ne sommes plus
Ce que nous avons été.

Dégradation pestilentielle,
Tous les côtés sont rongés.
Et je vois l’abîme,
Le vide infini,
La mort collective.

Effacé de la mémoire
Dans un racoin de l’histoire.
La page manquante d’un livre
Arrachée pour s’essuyer.

Goûtez la merde de ces gosiers
Jetés au fond des égouts.
Léchez leurs culs pour savourer
Les délices de notre passé.

Commotion de nombreux chocs
Battant tous nos orifices violemment pénétrés
Qui, jusqu'à notre bouche, renvoie la merde,
Provoquent l'amnésie et la débilité.

Des fenêtres de l'asile de lys
Est renvoyée la souffrance quotidienne
En de hurlements bâtards prémâchés,
Pendant le touché rectal matinal.

Voici pour nous
Le menu du jour.
Le banquet est prêt
À être régurgité.

En un fouillis d’images décolorées
De notre bassesse assimilée,
De pauvres cons sans aspiration
Suivant naïvement la proclamation
De l'autocratique hallucination.

credits

from Les supplices de l'apathie, released August 5, 2015

tags

license

all rights reserved

about

Acédia Québec

contact / help

Contact Acédia

Streaming and
Download help