Sentiers de cendres

from by Acédia

/

lyrics

C'est une tache bleue encerclée de rouge.
Une goutte d'eau dans une mare de sang,
Entassés dans nos quartiers sans vie.
Individualisme crasse, ce cercle vicieux,
Prônant le matérialisme condescendant,
Un point de non-retour.

C'est l'hiver.
Je progresse lentement dans ces paysages
Souillés de calcium
Songeant à l'emprise des tyrans,
Enracinés du plus haut sommet
Jusqu'aux fosses abyssales.

Pris entre quatre murs.
Nos couilles victimes d'enflure,
Cordées jusqu'à leurs jointures.

Anéantissant les bleus chemins,
Allongent leurs sentiers de cendres
Vers de vierges confins.
Aucune chance de se défendre.

Les tours se construisent,
L'insouciance se déguise.
Derrière leur euphorie nombrilique,
Ils imposent sans pitié leur pouvoir tyrannique.

L'éther funeste envahit le jour,
Un tapis couvre nos âmes.
L'injection d'un endoctrinement généralisé.

J'avance vers le néant
Au milieu d'êtres moribonds.
Nous nous retrouverons seuls
Face à un ennemi invincible.
Le mythe d'une nation enterrée.
Notre histoire sur des épitaphes.

Continuez de lécher les pieds de la monarchie
Et crachez sur le passé de notre sang.
Anéantissez à jamais l'idéologie suprême
D'un jour vivre sur notre propre terre.
Notre chance d'être enfin libre
De tous ces égocentriques malades.

credits

from Les supplices de l'apathie, released August 5, 2015

tags

license

all rights reserved

about

Acédia Québec

contact / help

Contact Acédia

Streaming and
Download help